Fosse(s-la-Ville)

Image - Fosses 16ème s.

Illustration de 
Robert PERIL 
(début du 16e s.)

> Site de Arduinna

[…]  La première muraille, construite par Notger vers la fin du Xe s, entourait la collégiale, la place du Chapitre, le cloître, le château du Prince Evêque et son donjon appelé tour de Morialmé, et les maison claustrales. Elle comportait deux entrées.
La première, située à l’est, donnait en direction de Namur. On l’appelait « porte en Leiche » ou « porte du Chapitre », ou encore « porte de Namur ».

La deuxième porte, à l’ouest, ouvrait sur la bourgade rassemblée au pied de la « ville des chanoines », du nom du quartier entouré de la première enceinte. On l’appelait « porte du Vesti », ce qui veut dire porte du curé. Cette première enceinte était défendue par plusieurs tours dont on a retrouvé, pour trois d’entre elles, des vestiges datant du XIIe s. La tour St-Martin est située à l’arrière d’une habitation contiguë au presbytère actuel. La tour Blanmont se trouve à l’arrière de l’ancienne maison du doyen du chapitre qui appartenait à la famille Arnould. Celle-ci en a fait don à la Fondation ARNOULD∞KAISIN.

La troisième protégeait la porte En Leiche. Elle fut totalement détruite en 1140 par Henri l’Aveugle, Comte de Namur, mais l’évêque Henri de Leez la reconstruisit sur ses vestiges en 1149, dotant de plus la ville d’une deuxième enceinte.


> Site officiel de Fosses-la-Ville