Le Chapitre

Image - Vue aérienne

Le Chapitre en 1 photo, 2 mots, 3 langues...

Plexi

Une analyse architecturale du Chapitre
   Patrimoine monumental de la Belgique (51 - Namur)
   Editeur Mardaga, Liège, 1975, p. 234
> Site du Patrimoine monumental de la Belgique

Ancienne résidence des doyens du Chapitre, notamment de Noël de Résimont probablement le constructeur en 1622 de la demeure qui occupe aujourd’hui le fond d’une cour et qui s’adosse au rempart de la ville, sans doute du XIIe s.

Au S.E., tronçon d’une courtine en moellons de grès et de calcaire, avec zones de maçonnerie vraisemblablement plus anciennes en arêtes de poisson. S’y appuyant à g., grosse tour semi-circulaire avec retraite biseautée au second étage. R.d.ch. voûté en berceau, recoupé plus tard par une 2e voûte. Archères primitives et autres percements postérieurs. Corniche de pierre biseautée sur corbeaux en quart-de-rond et toiture d’ardoises.

Corps de logis traditionnel en brique et pierre bleue comprenant 3 niveaux.
Façade sur cour éclairée par trois travées de fenêtres reliées par des cordons au niveau des seuils, linteaux et traverses, disparus au 1er étage lors de la transformation des fenêtres. Croisées de pierre conservées au 2e étage. Même type de fenêtres à l’arrière, réparties sur 2 travées à partir du 1er. A dr., trace probable d’une latrine. Petites fenêtres en bois éclairant les combles. Pignons débordants à épis. Modillons de bois profilés sous bâtière d’ardoises à coyau.

Contre le pignon S.O., tourelle d’escalier carrée dont les corbeaux plus simples portent un pavillon d’ardoises prolongé par une petite flèche octogonale.
Au S.O., aile en brique chaulée. Deux niveaux éclairés de fenêtres pour la plupart en bois, certaines avec mise en plomb et châssis anciens. Porte à traverse et linteau droits sur piédroits happés. A dr., grande arcade de brique en plein cintre. Frise dentée sous toiture d’éternit à la Mansard.

Vers la place, en brique et pierre bleue chaulées, porche d’entrée également du XVIIIe s. avec portail en plein cintre, à clé ornée d’une volute, et voussettes posées d’angle. Vers la cour, oculus ovale à l’étage et frise dentée sous bâtière d’ardoises à coyau.  A dr., mur en moellons et brique où s’adossait une aile dont subsiste un escalier en bois du XVIIIe s.

A dr. du château, maison chaulée en moellons et brique, fort remaniée, dont le 1er étage conserve une fenêtre harpée datée de 1710 sur le linteau. Construction de trois niveaux amputée à dr. et couverte d’une bâtière de tuiles. Frise dentelée sur denticules, interrompue jadis par une lucarne.